La Rastelayre: Lieu de repos et de détente

Environ à 50km de Valence, La Rastelayre est accessible en voiture. Elle est située sur la D102, près du Pont du Perrier. La Rastelayre, à 5 minutes de St.Pierreville et au coeur du Parc Régional de l’Ardèche, est une bâtisse typiquement ardéchoise.  Cette vieille et charmante maison en pierres, est située sur les berges de la  pittoresque Glueyre; une rivière de qualité supérieure, riche en truites. On y trouve aussi des castors et des écrevisses. La beauté et la tranquillité des collines environnantes ne font qu’ajouter à l’impression de paix qui s’en dégage.

L’histoire de La Rastelayre

La Rastelayre a été construite en 1890 en même temps que le Pont du Perrier. Originellement elle s’appelait ‘Bains des Résineux’ et nous pensons qu’elle a été construite en tant que station thermale pour les gens souffrant de rhumatismes.

En 1910 M. Henri VALETTE, le propriétaire, en a fait un café, restaurant et chambres d’hôtes. C’était une escale bienvenue sur la route de la vallée pour les gens qui voyageaient à cheval et en carriole. A cette époque la vallée de la Glueyre  était une région de production de la soie fournissant l’industrie de la mode à Lyon.

M. Valette a loué son système électrique à M. George DONDIN, qui avait un moulin dans la vallée. L’électricité était produite par une roue à eau. Les eaux de la Glueyre étaient déviées par un canal sous la maison où se trouvait la roue. Le restaurant/café était très connu par les gens de la région et certains se souviennent du civet de lapin! Aujourd’hui encore, certains s’arrêtent espérant être invités pour boire un café. L’endroit s’appelait alors: ‘Pont du Perrier – Café Valette’. On peut encore voir l’enseigne peinte sur le mur de la maison.

La D102 était une des routes de la soie vers Lyon. Cette région était prospère grâce à la production de la soie. Le dernier moulin s’est arrêté en 1990. Maintenant, cette région est connue pour ses marrons, myrtilles, chèvres et moutons.

En 1986 la famille BISCOP achète la maison pour y habiter et monter un atelier de construction de clavecin.

En 2000 Graham et Irene HOULDER achète la maison avec le rêve de transformer la bâtisse en quelques gîtes et d’en faire leur maison familiale.

Les projets d’avenir pour La Rastelayre sont la rénovation de la bâtisse en 4 á 5 gîtes très confortables. Les premiers trois gîtes étaient terminés.

Avec la rivière et la piscine, La Rastelayre semble avoir retrouvé sa fonction originelle – un lieu de repos et de détente.